Observer les comportements humains est une passion très intéressante.

Ici, je vais tenter une explication de la personnalité d'un individu à partir de son trousseau de clefs... (je dis bien "tenter")

Le trousseau en lui-même



1. Le nombre de clefs
Le nombre de clefs sur un trousseau est souvent en rapport avec les responsabilités de la personne.
Attention ! Certains haut responsables ont plusieurs petits trousseaux bien organisés : comptez-les tous !
Vous reconnaîtrez un vrai responsable en lui demandant à quoi sert chaque clef :
- s'il les connaît toutes, même avec une légère hésitation, c'est un vrai responsable ;
- s'il a oublié à quoi sert l'une ou l'autre, il commencera tout de suite à chercher la serrure ;
- s'il en a moins de 10 et n'en connaît que la moitié, sa responsabilité c'est du flan ;
- s'il en a plus de 20 et/ou refuse de répondre de peur de se ridiculiser, non seulement c'est du flan, mais il pense arriver à se donner de l'importance avec ce kilo de métal dans la poche.


2. Le porte-clefs
Il existe deux grands types de porte-clefs : le fonctionnel et l'émotionnel.

Le fonctionnel, comme son nom l'indique, à une fonction purement informative (étiquette sous plastique) et/ou de récupération (lumineux, gros, éclairant, coloré...). Il se limite généralement à une ou deux clefs spécifiques, souvent solitaire.
La clef associée à un tel porte-clef a donc une fonction professionnelle, ou alors elle est souvent prêtée (voisin pour arroser les plantes), ou alors elle sert si peu souvent qu'on risque d'oublier sa fonction.

L'émotionnel a une fonction purement décorative. On y trouve des peluches, des extra-terrestres à ressort, et autres objets de cuir, plastique, fourrure...
Dans tous les cas, ces objets ont une valeur émotionnelle, que ce soit un cadeau ou un coup de foudre pour un truc rigolo.

Il arrive qu'un objet associé à l'émotionnel soit utilisé comme simple fonctionnel (comme la grosse peluche qui évite à Mémé de perdre son trousseau au fond du sac à main). On notera alors la présence d'un seul de ces objets, choisi pour ses caractéristiques techniques en premier lieu, parfois accompagné d'autres basiques fonctionnels.
A l'inverse, un trousseau avec de nombreuses étiquettes colorées peut devenir un pompon émotionnel (reste à voir ce qu'il y a d'écrit sur les étiquettes).

On trouvera des porte-clefs dépareillés et imbriqués de façon étrange, comme un entrelacs de souvenirs qui s'ajoutent à chaque fois ; analysez-les. Avez-vous remarqué que l'on ne change de porte-clefs que quand on change de clefs ou de situation familiale (je compte les petit-copains dans le lot) ?


3. La répartition des clefs
La manière de ranger vos clefs est significative de la manière dont vous gérez votre vie.
Certaines personnes ont toutes leurs clefs sur un seul anneau, et il est difficile de les en sortir. S'il y a un grand nombre de clefs (on va dire plus de 7), ces personnes sont peut-être des maniaques du rangement, un peu rigides (à contrebalancer avec un porte-clefs peluche ou autre objet prêtant à sourire).
D'autres ont des séries d'anneaux sur un mousqueton (ou équivalent). Chaque anneau comprend une ou plusieurs clefs, classées par fonction ou lieu (studio d'étudiant, porte du garage et entrée du sous-sol...). Ce sont des voyageurs organisés qui, devant passer leurs clefs souvent, en ont assez de les défaire et refaire à chaque fois.
Si les clefs ne sont pas classées, cela dénote peut-être un manque de concentration ou d'intérêt : on empile comme ça vient. Regardez l'état de leur bureau, et la pile de papiers qui y est entassée...
Si la personne a de nombreux petits trousseaux jamais regroupés autrement que dans une poche, cela peut être dû à un éparpillement : tant de choses à faire, partout, mais où donner de la tête !


4. Les clefs
On a inventé les clefs de couleur, pour éviter les étiquettes plastiques de couleur. Une ou deux clefs de couleur dans un trousseau composé, par exemple, de clefs rondes uniquement, est un simple moyen d'organisation. Parfois, la clef en question ne sert pas souvent mais doit être différentiable des autres, au cas où on la cherche.
Un trousseau composé de clefs de couleur uniquement est dans la majorité des cas une lubie de décoration. Sont-elles classées dans le même ordre que l'arc-en-ciel ?

On trouve aussi des clefs rouillées. Si la rouille est dans des creux et que le métal est par ailleurs patiné, c'est que la clef sert toujours, mais sur une vieille porte. Si la clef est totalement rouillée et sur le trousseau principal, serait-ce un souvenir douloureux auquel on ne veut pas toucher ?

Sur certaines on trouve des gommettes ou étiquettes collées. En bon état, c'est une clef récente dont on ne maîtrise pas encore l'utilisation. Usée et défraîchie, c'est une clef qu'on n'a pas cherché à nettoyer (ou alors la personne n'est pas anxieuse à en gratter les bouts qui dépassent).

Il existe de nombreuses formes et tailles de clefs. Une personne organisée aura tendance à les classer par taille (surtout avec les anciennes qui font 10 cm) en les accrochant sur des anneaux séparés.
Un classement par formes hors de toute logique d'utilisation vient soit d'un moment d'ennui, soit d'une tendance maniaque.

Pour finir, il y a les doubles. On garde généralement un double chez soi ou chez un ami, au cas où... Si vous avez des clefs en double sur votre trousseau, avez-vous des difficultés à vous séparer de vos possessions ? (point bonus si elles sont l'une à côté de l'autre).


Le porté de clefs



La manière de porter ses clefs définit la façon dont vous voulez que les gens vous perçoivent.


1. A la main
Que ce soit vos clefs de voiture, de la maison, du coffre-fort, vous les avez continuellement à la main, même si vous avez des dizaines de poches !
Vous les faites tourner, gigoter, cliqueter... Leur présence vous rassure, vous vous sentez plus fort, plus intelligent... mais nous savons tous les deux que c'est du flan !
Il n'y a rien de plus énervant (ou presque) qu'une personne qui veut se donner un air de responsable et une présence en brandissant comme une épée et un bouclier ce trousseau qui ne sert à rien.
Ces personnes sont des timides, mal à l'aise, qui ont une peur continuelle d'être jugés.


2. Dans une poche de veste ou de pantalon
En dehors de la surépaisseur créée, cette manière de porter ses clefs dénote un besoin de garder son bien à portée, pour ne pas le perdre. C'est une tendance plutôt masculine.
Des clefs portées dans la poche intérieure de la veste signalent une peur de voir ses clefs disparaître encore plus importante que pour les autres poches. La poche arrière est alors quasiment une déclaration de confiance (ou un espoir de se faire toucher les fesses ?).


3. Dans un sac
...et je parle d'un sac à main, dos ou autre, excluant tout sachet plastique : beurk !
On trouvera d'une part les organisées (et je met un "e" car ce sont quand même des femmes en majorité) qui les rangeront dans une pochette sur le côté, où sur le crochet prévu à cet effet. Elles ont besoin de les trouver rapidement, et peuvent être un peu maniaques du rangement (voir le reste du sac).
On trouvera d'autre part les pressées, qui jetteront le trousseau dans le sac, souvent de grande taille, et passeront du temps à les chercher plus tard. Ces femmes on dans beaucoup de cas des responsabilités qui font qu'elles ne veulent pas "perdre de temps" en rangeant leurs clefs, ou alors elles ont autre chose de plus important à faire.


4. A la ceinture
Si la personne utilise très régulièrement ses clefs dans le cadre professionnel, c'est uniquement pour des questions de fonctionnalité. Le trousseau sera d'ailleurs élastiqué ou enchaîné au cas où il se décrocherait.
Si l'utilisation est moins féquente, voir (1).


5. Autour du cou
C'est une pratique enfantine, qui visait à ne pas perdre la clef de la maison au foot, etc...
Un adulte qui porterait sont trousseau de cette manière serait soit un responsable (cas du n4), et dans ce cas, ce serait uniquement dans le cadre de son travail. Autrement, comment vous sentez-vous avec votre maman ?


Cas concret



Voici un exemple qui regroupe tout ce qui se trouve plus haut, en application directe.

Clefs
5 clefs, de tailles et formes variées
Multiples anneaux de tailles et formes différentes, imbriqués sur chaîne centrale : personne qui prête souvent tout ou partie de ses clefs
Aspect général désorganisé : la personne est sans doute bordélique
Les clefs sont réparties par usage : personne organisée dans le fond
Chaque anneau a un objet différent accroché : praticité pour ne pas perdre les clefs prêtées
Aucun nom ou signe distinctif d'appartenance : la personne connaît bien son trousseau et n'a pas peur de le perdre ; on peut supposer un porté en sac ou poche.

Les porte-clefs
- Principal : Chat bleu en plastique translucide
Assez rond et féminin. Plutôt gros. A vécu quelques années (rayures multiples). Fonctionnel et émotionnel. On remarque la chaîne passée dans le trou prévu à cet effet, et non dans un oeil (s'il s'ouvre et est remis à la hâte sans réfléchir) donc cette personne aime la logique et fait attention aux détails.
- Jeton de casino
Un souvenir ? Il doit être assez récent (peu abîmé). Peut aussi être fonctionnel.
- Ruban noeud papillon
A pris du gris, donc il doit être ancien (attention, le textile vieillit plus vite que le plastique, il est donc plus ancien que le jeton mais sûrement moins que le chat bleu). Il est extrêmement féminin (aucun homme n'oserai arborer un tel ruban, si ?) et il est à l'effigie de la marque de bas sexy "Love Me, Paris". Il est purement émotionnel.
- Figurine en métal (bouchon de Champagne) En voici un définitivement émotionnel. Il témoigne d'un côté rebelle adolescent et potentiellement d'une soirée arrosée...


N.B. : Le ramassis d'idioties que vous venez de lire n'a aucune vertu scientifique ni aucun sérieux vérifiable. L'essentiel est de s'amuser, et puis si certaines choses sont vraies : ce n'est pas de ma faute !


Vers le haut de la boîte...
Retour à la page précédente